Connectez-vous
Site de l'Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre au Maroc

AESVT Tanger :Journée mondiale de l’Environnement 2008



A l’occasion de la commémoration de la journée mondiale de l’Environnement, l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre et le Centre d’Education à l’Environnement de Tanger ont organisé le 7 juin dernier, cette cérémonie s’est distinguée par tois expositions de qualités:
 Exposition 1 des élèves de 15 établissements scolaires ayant participés au projet « Déchets et Santé dans la ville de Tanger »,
 Exposition 2 des élèves de 9 établissements scolaires ayant participés à la sensibilisation pour la préservation des ressources naturelles du SIBE de Jbel Moussa
 Exposition 3 des plantes aromatiques et médicinales présentéé par les femmes du douar Hjar N’hal.

Il avait assistés à cette manifestation en plus de plus de 60 jeunes scolarisés avec leurs encadrants et les chefs d’établissement ; des responsables des organismes partenaires notamment les délégations du Ministère de l’Education Nationale de Tanger Asilah et Fahs Anjra , les Eaux et Forêts de Tanger , la Coopération technique Allemande ( GTZ) , la Commune de Tanger , la Faculté Techniques et Scientifiques de Tanger et d’autres personnalités parmi eux le Directeur Régional d’Amendis Tanger, M. Benoît Destremau, le directeur de l’observatoire régionale de l’épidémiologie Dr Aaboud , Dr Hamda de l’association Amal des amis de la Santé

Lancé depuis septembre 2007 par l’AESVT, ces projets visent à promouvoir une culture de préservation de l’environnement et de la santé via la sensibilisation des jeunes scolarisés contre les effets nocifs dus aux déchets, en les incitant à adopter de nouveaux comportements vis-à-vis de leur milieu ambiant. Et à preserver la biodiversité des sites d’intérêts écologiques et biologiques

En effet, de nombreuses maladies résultent d'un environnement de mauvaise qualité telles que les maladies respiratoires, infectieuses, etc. La preuve en est que le nombre de personnes souffrant d'asthme et d'allergies à Tanger est élevé par rapport à d’autres villes du Maroc. De même que le manque du réseau d’assainissement liquide, dans certains quartiers suburbains, entraîne de nombreuses maladies qui touchent plus particulièrement les enfants (diarrhées, allergies, etc.). D’où le choix de l’emplacement des 15 établissements scolaires (environ 30 000 jeunes), qui sont pour la plupart situés aux quartiers périphériques de la ville de Tanger : Aouama, Benkiran, Bir Chifa, Mesnana, et Moghogha.

Le projet « Déchets et Santé dans la ville de Tanger. » réalisé grace à l’aapui de l’Institut de Recherche pour le Développent ( IRD) a consisté en la mise en réseau des clubs d’environnement et de santé dans les établissements scolaires concernés, le développement d’outils de sensibilisation, d’information et de vulgarisation sur le thème « Déchets et Santé », l’organisation de concours et d’expositions de sensibilisation autour du thème, le projet « Préservation de la biodiversité de Jbel Moussa « réalisé avec l’appui des Eaux et Forêts de Tanger ; de son coté a contribuer à la promotion de ce magnifique site ; alors que le projet « Plantes aromatiques et médicinales du douar Hjar N’hal « avec l’appui financier de LAFARDGE de Tanger a permis aux femmes de ce douar de développer des compétences de gestion de projet et de préserver les ressources naturelles du site de Tahadart , classé site Ramsar .


La journée mondiale de l’Environnement a donc été l’occasion pour l’exposition des travaux réalisés par les élèves de ces établissements sous différents thèmes (Impact des eaux usées sur l’environnement et la santé, Danger de l’incinération des déchets, Danger des déchets médicaux, etc.), notamment la production de 15 tableaux par les élèves. En plus de l’exposition de la biodiversité à la réserve de Jbel Moussa et d’un exposé des plantes médicinales, culinaires et aromatisantes, où les visiteurs ont été conviés à un test d’odorat.

Dans le mot qu’il a prononcé à cette occasion, le Coordinateur National de l’AESVT - Maroc, M. Saïd Chakri, a tenu à remercier l’équipe qui a travaillé d’arrache pied sur cet important projet, ainsi que toutes les parties participantes
La remise des prix s’est ainsi déroulée dans une ambiance festive et la joie était clairement lisible sur les visages des élèves récompensés, en particulier ceux de l’établissement Al Jadida du quartier Aouama qui a remporté le premier prix.



S.chakri