Connectez-vous
Site de l'Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre au Maroc

Formation Adaptation aux changements climatiques AESVT BENI MELLAL & GIZ



Dans le cadre du projet :
«  Adaptation au Changement Climatique et Valorisation de la Biodiversité – Mise en œuvre du protocole de Nagoya (ACCN) ,qui vise à protéger  la grande diversité d’écosystèmes, d’espèces et de ressources génétiques qui sont importantes pour la subsistance de la population rurale et le développement économique du Maroc» .
L’AESVT Maroc/section Beni Mellal, Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Économique et du Développement (BMZ) , la société Allemande GIZ ,le Ministère délégué auprès du Ministre de l’Énergie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, chargé de l’environnement, Maroc, l’AREF TAD LA AZILAL, l’observatoire régional de l’environnement et du développement durable (OREDD)  ont organisé le 01 et le 02 novembre 2014 une journée de  formation au profil de 100 cadres éducatifs (inspecteurs ,enseignants ,administrateurs) au sujet d’adaptation aux changements climatique.
 Cette rencontre est inaugurée  par Mr  le  délégué du ministère de l’éducation  national le  président Aesvt  Beni Mellal ,le directeur de OREDD ,le coordinateur régional de la GIZ  (ACCN ) ; encadrées  par MR Mohamed  Al-Efriqui  enseignant à la Faculté des Sciences Sémlalia  Cadi-Ayad  à Marrakech qui en premier lieu a donné le cadre général de son intervention  et a déterminé l’objectif global de cet atelier  qui est l’amélioration des capacité des enseignants des sciences de la vie et de la terre et des autres matières  dans le domaine de l’adaptation aux changements  climatiques dans le but de les intégrer dans les programmes scolaires   et contribuer a une meilleur adaptation des générations futur au changements climatiques.
 En seconde partie de son exposé l’intervenant a développé les bases scientifiques du changement climatique et le rôle  des activités humaines  dans l’augmentation des taux des gaz à effet de serre pendant l’ère industrielle, les préoccupations dues au  fait que le réchauffement mondial risque de contribuer à accroître la fréquence et la gravité des phénomènes météorologiques extrêmes puis a donné un aperçu sur les deux régions climatiques Marocaines  et  la vulnérabilité et la sensibilité du  climat national en général et enfin le plan national de lutte contre le réchauffement climatique et les différentes types de mesures à entreprendre (d’atténuations et d’adaptations).
Dans la troisième partie de son exposé Mr Al-Efriqui  a traité l’impact du changement climatique sur les ressources naturelles  et les grands axes de la politique internationale dans le domaine de la réduction des effets des changements climatiques (CC).
 Avant de clôturer  sa riche intervention, soutenue par divers exemples d’expériences à travers le monde  et les interventions de l’audience  Le conférencier a résumé ses propos et il s’avère qu’il y a plusieurs approches d’adaptation et d’administration des risques catastrophiques dans un climat qui change en permanence pour pouvoir réduire  l’étendue de l’impact  du CC  sur les humains et la terre ,enrichir la flexibilité  susceptible de faire face  aux risques qui changent en permanence ,améliorer  les mesures de préparation et  d’intervention en cas d’urgence environnementale ,le transfert  des risques et le partage d’expérience  des savoir-faire .……..
 
 
Apres la pause-café, les participants se sont répartis en trois ateliers pour traiter les questions suivantes :
  • Quelles mesures prendre à l’école  pour s’adapter aux changements climatiques ?
  • Quels outils didactiques doit on utiliser à l’école pour intégrer la notion de l’adaptation aux  CC ?
  • Rôles des éducateurs pour lutter contre et  s’adapter  au  CC ?
La lecture des rapports des ateliers a révélé la nécessité d’intégrer la notion du CC dans les programmes scolaires et dans les activités des clubs d’environnement et l’adoption des techniques d’économie d’eau et d’énergie puis  l’élaboration des plan d’intervention  pour les catastrophes éventuelles  liées aux CC. Avant de clôturer la rencontre, les participants ont exprimés leur  satisfaction des divers éléments liés à cette expérience qui mérite d’être partagée  et propagée.
 
Dimanche 10 Janvier 2016


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 2 Juin 2013 - 12:36 AESVT Nador "Lutte contre le tabagisme"

Dimanche 2 Juin 2013 - 01:52 Lutte contre le tabagisme

MEKNES | SEFROU | Activités des sections | AZROU/IFRANE | FES | wazzane