Connectez-vous
Site de l'Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre au Maroc

La lutte antitabac : déclaration de Casablanca 23/06/2005




Nous, représentants d’ONGs des pays suivants : Algérie, Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Congo Brazzaville, Côte d’Ivoire, Gabon, Madagascar, Maroc, Maurice, Niger, Sénégal, Tchad, Togo et Tunisie ;

Réunis à l’atelier de renforcement des capacités des ONG pour la lutte antitabac à Casablanca au Maroc du 20 au 23 juin 2005 à l`initiative de l`Alliance pour la Convention Cadre (FCA).

Considérant le caractère prioritaire de la lutte antitabac dans le développement durable du continent africain,

Considérant la contribution déterminante des délégations des pays africains lors des négociations de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac (CCLAT) adoptée a l’unanimité lors de la 56eme Assemblée Mondiale de la Santé le 21 mai 2003 par la Résolution 56.1 WHA ;

Considérant que les pays africains doivent siéger en grand nombre à la Conférence des Parties de la CCLAT pour décider de l’avenir de la lutte antitabac dans le monde et en particulier en Afrique ;

Considérant l’épidémie croissante du tabagisme en Afrique, avec ses conséquences dévastatrices sanitaires, socio-économiques et environnementales pour les générations présentes et futures ;

Considérant que cette catastrophe à venir est évitable par l’engagement politique des pays ;

Nous félicitons les pays qui ont déjà signé et ratifié ce traite et nous exhortons les pays africains qui ne l’ont pas encore fait, de ratifier la CCLAT de l’OMS dès maintenant et au plus tard avant la mi-octobre 2005 afin de pouvoir remplir leur rôle essentiel au sein de la Conférence des Parties prévue pour février 2006.

Fait à Casablanca, le 23 juin 2005




aesvt Maroc

Nouveau commentaire :