Connectez-vous
Site de l'Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre au Maroc

Le Maroc au cœur de l’éducation à l’environnement




Le Maroc est un pays riche en biodiversité à l’échelle méditerranéenne. Depuis Rio 1992, une prise de conscience y est née aussi bien à l’échelle gouvernementale qu’au niveau de la société civile. Un pays ne peut préserver son environnement sans la mise en place de politiques, et de stratégies visant les divers secteurs vitaux de la société.

Les enjeux environnementaux au Maroc sont variés .De ce fait les engagements sont multiples et à différents niveaux. Ainsi, les ministères de l’éducation nationale, le Haut Commissariat des Eaux et des Forêts, de la Conservation des Sols et de la Lutte contre la Désertification et le secrétariat de l’environnement mènent des actions conjuguées ou séparées selon les projets. L’Initiative Nationale pour le Développement Humain INDH initié par SM le Roi Mohamed VI est une voie de réalisation de projets régionaux intégrés de développement axé sur la protection de l’environnement. La Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement organise annuellement le concours ‘jeune reporter’ au niveau de tous les lycées du royaume. Au niveau associatif, l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre AESVT Maroc œuvre avec des partenaires nationaux et internationaux à former des acteurs et à produire des outils adaptés au contexte national. Actuellement, la création de dix centres en EEDD avec les académies régionales ou les délégations du ministère de l’éducation nationale vise l'ancrage d’une éducation à l’environnement pérenne.

Le Maroc est un pays à grand potentiel naturel, humain et économique. Il est encore possible de réduire la dégradation de l’environnement par la mise en place de mesures préventives ainsi que par la réhabilitation des écosystèmes endommagés, tout en renforçant et en généralisant les pratiques d’éducation à l’environnement et au développement durable au niveau scolaire pour asseoir une éducation populaire durable pour la protection de l’environnement.

Malika Ihrachen
Doctorante, Université HASSAN II Mohammedia, Faculté des Sciences Ben M'Sik, UFR de l'Ingénierie et Technologie de l'Education et de la Formation
Courriel :
ihrachenmalika@gmail.com

article paru sur : http://www.planetere.org/bulletin/2008/Vol3no2-hiver2008.htm


Mardi 1 Décembre 2009
http://www.planetere.org/bulletin/2008/Vol3no2-hiver2008.htm


Dans la même rubrique :
< >

communiqués de presse | l'AESVT dans les medias | Notes d'information AESVT-Maroc