Connectez-vous
Site de l'Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre au Maroc

Mohamadia: projet PCST



Mohamadia: projet PCST
Dans le cadre du 3ème appel à projet du PCST, l’AESVT Mohammedia a entamé la réalisation de la première phase du projet « ECOLE EAU » qui prévoit :La réalisation d'une mare artificielle.
La mise en service d'un puits.
La mise en place de deux pompes photovoltaïques: une pour la cascade de la mare et une deuxième pour le puits.
L’équipement du centre en materiel d'observation microscopique.
La réalisation d’un programme d’animation.
La réalisation d’une formation d’animateur Ecole Eau.
La réalisation de trois journées thématiques sur l’environnement.
La réalisation d’affiches.
La réalisation d’un dépliant.
La réalisation d’un guide d’animation.
La réalisation d’un questionnaire d’évaluation.
La réalisation d’entretiens avec les bénéficiaires et quelques partenaires.
La réalisation d’une journée de capitalisation des résultats du projet.

A l’instant les 2 premières taches sont achevées (voir photos) :
1. La réalisation de la mare artificielle.
2. La mise en service du puits.
Les deux pompes photovoltaïques seront bientôt mises en place.


Mohamadia: projet PCST
En parallèlle, le projet de renforcement du réseau des centres de l'ErE de l'AESVT a été lancé à l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité le 22 décembre 2006( voir photos). Un dépliant et une affiche ont été produits pour l'occasion.
En marge de cette action festive, le centre a réalisé le programme de sensibilisation suivant:
une demi journée de sensibilisation au profit des enseignants et acteurs associatifs: 2 diaporamas sur la biodiversité avec débat le 25 décembre 2006
Une semaine de sensibilisation au profit de 20 groupes d’élèves de 13 établissements scolaires, 4 groupes par jours au centre d’éducation à l’environnement du 21 au 28 décembre 2006(voir photos).
A l'occasion de la journée mondiale des zones humides, l'AESVT Mohammedia a organisé, en partenariat avec Lydec, des journées de sensibilisation sur l'importance des zones humides et les effets des changements climatiques sur ces écosystèmes aquatiques, avec au programme:
Le mercredi 14 février 2007, une demi- journée de sensibilisation sur les zones humides, à partir de 14h30, à la maison de culture de Mohammedia, au profit de 550 élèves premiers de leurs classes au premier semestre, 60 enseignants et 20 acteurs associatifs.
Le jeudi 15 février, une matinée cinéma au centre Megarama de Casablanca a été offerte à ces mêmes bénéficiaires. Il s’agit du film documentaire d’AL Gore intitulé « une vérité qui dérange » qui traite de la problématique des changements climatiques.
À partir 20 février, l'AESVT recevra ce même public, par groupes de 20 personnes, au centre d'éducation à l'environnement Mohammedia, pour la projection d’un diaporama sur les changements climatiques et un débat autour du film d’Al Gore.
Pour le projet "Ecole Eau" de PCST , nous prévoyons les activités suivantes :
1. La commémoration de la journée mondiale de l’eau 22 Mars 2007, avec production d’affiche et dépliant.
2. La réalisation d’une formation d’animateur Ecole Eau, au centre d’éducation à l’environnement, début avril 2007.
3. Le lancement du programme d’animation « Ecole Eau » à partir de la troisième semaine d’avril 2007. Il s’agit d’exploiter :
§ la mare artificielle pour observer à l’œil nue, à la loupe et au microscope, identifier grâce à une clé simplifiée et dessiner les espèces animales et végétales vivant dans la mare, connaître leurs conditions de vie, les relations les unissant…
§ Le puits pour comparer l’eau souterraine à l’eau de surface et illustrer réellement l’utilisation des énergies renouvelables grâce à la pompe photovoltaïque qui fonctionnera grâce à 3 modules solaires.
La réalisation de ce programme se fera au centre d’éducation à l’environnement, pour des groupes de 15 élèves par demi- journée.
4. La réalisation d’un questionnaire d’évaluation d’entretiens avec les bénéficiaires et quelques partenaires, fin mai 2007 pour évaluer la première phase du programme d’animation.
5. La réalisation de la 2èmme phase du programme d’animation du début octobre 2007 à fin janvier 2008
6. La réalisation d’une journée de capitalisation des résultats du projet en février 2008

En parallèlle, le projet de renforcement du réseau des centres de l'ErE de l'AESVT a été lancé à l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité le 22 décembre 2006( voir photos). Un dépliant et une affiche ont été produits pour l'occasion.
En marge de cette action festive, le centre a réalisé le programme de sensibilisation suivant:
une demi journée de sensibilisation au profit des enseignants et acteurs associatifs: 2 diaporamas sur la biodiversité avec débat le 25 décembre 2006
Une semaine de sensibilisation au profit de 20 groupes d’élèves de 13 établissements scolaires, 4 groupes par jours au centre d’éducation à l’environnement du 21 au 28 décembre 2006(voir photos).
A l'occasion de la journée mondiale des zones humides, l'AESVT Mohammedia a organisé, en partenariat avec Lydec, des journées de sensibilisation sur l'importance des zones humides et les effets des changements climatiques sur ces écosystèmes aquatiques, avec au programme:
Le mercredi 14 février 2007, une demi- journée de sensibilisation sur les zones humides, à partir de 14h30, à la maison de culture de Mohammedia, au profit de 550 élèves premiers de leurs classes au premier semestre, 60 enseignants et 20 acteurs associatifs.
Le jeudi 15 février, une matinée cinéma au centre Megarama de Casablanca a été offerte à ces mêmes bénéficiaires. Il s’agit du film documentaire d’AL Gore intitulé « une vérité qui dérange » qui traite de la problématique des changements climatiques.
À partir 20 février, l'AESVT recevra ce même public, par groupes de 20 personnes, au centre d'éducation à l'environnement Mohammedia, pour la projection d’un diaporama sur les changements climatiques et un débat autour du film d’Al Gore.
Pour le projet "Ecole Eau" de PCST , nous prévoyons les activités suivantes :
1. La commémoration de la journée mondiale de l’eau 22 Mars 2007, avec production d’affiche et dépliant.
2. La réalisation d’une formation d’animateur Ecole Eau, au centre d’éducation à l’environnement, début avril 2007.
3. Le lancement du programme d’animation « Ecole Eau » à partir de la troisième semaine d’avril 2007. Il s’agit d’exploiter :
§ la mare artificielle pour observer à l’œil nue, à la loupe et au microscope, identifier grâce à une clé simplifiée et dessiner les espèces animales et végétales vivant dans la mare, connaître leurs conditions de vie, les relations les unissant…
§ Le puits pour comparer l’eau souterraine à l’eau de surface et illustrer réellement l’utilisation des énergies renouvelables grâce à la pompe photovoltaïque qui fonctionnera grâce à 3 modules solaires.
La réalisation de ce programme se fera au centre d’éducation à l’environnement, pour des groupes de 15 élèves par demi- journée.
4. La réalisation d’un questionnaire d’évaluation d’entretiens avec les bénéficiaires et quelques partenaires, fin mai 2007 pour évaluer la première phase du programme d’animation.
5. La réalisation de la 2èmme phase du programme d’animation du début octobre 2007 à fin janvier 2008
6. La réalisation d’une journée de capitalisation des résultats du projet en février 2008

Mohamadia: projet PCST
En parallèlle, le projet de renforcement du réseau des centres de l'ErE de l'AESVT a été lancé à l’occasion de la journée mondiale de la biodiversité le 22 décembre 2006( voir photos). Un dépliant et une affiche ont été produits pour l'occasion.
En marge de cette action festive, le centre a réalisé le programme de sensibilisation suivant:
une demi journée de sensibilisation au profit des enseignants et acteurs associatifs: 2 diaporamas sur la biodiversité avec débat le 25 décembre 2006
Une semaine de sensibilisation au profit de 20 groupes d’élèves de 13 établissements scolaires, 4 groupes par jours au centre d’éducation à l’environnement du 21 au 28 décembre 2006(voir photos).
A l'occasion de la journée mondiale des zones humides, l'AESVT Mohammedia a organisé, en partenariat avec Lydec, des journées de sensibilisation sur l'importance des zones humides et les effets des changements climatiques sur ces écosystèmes aquatiques, avec au programme:
Le mercredi 14 février 2007, une demi- journée de sensibilisation sur les zones humides, à partir de 14h30, à la maison de culture de Mohammedia, au profit de 550 élèves premiers de leurs classes au premier semestre, 60 enseignants et 20 acteurs associatifs.
Le jeudi 15 février, une matinée cinéma au centre Megarama de Casablanca a été offerte à ces mêmes bénéficiaires. Il s’agit du film documentaire d’AL Gore intitulé « une vérité qui dérange » qui traite de la problématique des changements climatiques.
À partir 20 février, l'AESVT recevra ce même public, par groupes de 20 personnes, au centre d'éducation à l'environnement Mohammedia, pour la projection d’un diaporama sur les changements climatiques et un débat autour du film d’Al Gore.
Pour le projet "Ecole Eau" de PCST , nous prévoyons les activités suivantes :
1. La commémoration de la journée mondiale de l’eau 22 Mars 2007, avec production d’affiche et dépliant.
2. La réalisation d’une formation d’animateur Ecole Eau, au centre d’éducation à l’environnement, début avril 2007.
3. Le lancement du programme d’animation « Ecole Eau » à partir de la troisième semaine d’avril 2007. Il s’agit d’exploiter :
§ la mare artificielle pour observer à l’œil nue, à la loupe et au microscope, identifier grâce à une clé simplifiée et dessiner les espèces animales et végétales vivant dans la mare, connaître leurs conditions de vie, les relations les unissant…
§ Le puits pour comparer l’eau souterraine à l’eau de surface et illustrer réellement l’utilisation des énergies renouvelables grâce à la pompe photovoltaïque qui fonctionnera grâce à 3 modules solaires.
La réalisation de ce programme se fera au centre d’éducation à l’environnement, pour des groupes de 15 élèves par demi- journée.
4. La réalisation d’un questionnaire d’évaluation d’entretiens avec les bénéficiaires et quelques partenaires, fin mai 2007 pour évaluer la première phase du programme d’animation.
5. La réalisation de la 2èmme phase du programme d’animation du début octobre 2007 à fin janvier 2008
6. La réalisation d’une journée de capitalisation des résultats du projet en février 2008
Lundi 19 Février 2007
A.Samir


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 17 Mars 2012 - 22:02 Mohamedia: marche des femmes

CASABLANCA | MOHAMMEDIA | BENSLIMANE | EL JADIDA