Connectez-vous
Site de l'Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre au Maroc

Projet intégré de préservation de la biodiversité de la Forêt de Ben Slimane



Projet intégré de préservation de la biodiversité de la Forêt de Ben Slimane
Projet suivi par l'AESVT en partenariat avec le PMF/FEM


La forêt de Benslimane est le réservoir d'une diversité d'espèces végétales et animales principalement le chêne liège, et l’espèce d’oiseau " FRANCOLIN A DOUBLE EPERON" (Francolinus bicaratus linné). L’endémisme de ce nicheur en voie d'extinction, lui vaut d’être reconnu comme une espèce d'importance nationale. Au cours des dernières années, l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre a développé deux projets en éducation relative à l’environnement dans la région de Ben Slimane qui lui ont permis de mieux faire connaître les problématiques de l’écosystème forestier de la région et de créer un nombre important de clubs environnement au niveau local. Actuellement des actions plus larges nécessitent d’être menées pour résoudre les menaces qui pèsent sur cet écosystème (assèchement des dayas, exploitation des carrières, tourisme anarchique..).

L’objectif de se projet et de protéger la biodiversité de l’écosystème forestier de Ben Slimane et plus précisément de la commune de Moualine El Ghaba. Les objectifs spécifiques consisteront à améliorer les revenus des populations tout en sauvegardant l’écosystème de la forêt et à améliorer la gestion des problèmes de l’écosystème. La stratégie d’intervention sera axée sur:
-Le développement de l’écotourisme au niveau de la forêt.
-La promotion de l’implication de la population locale dans l’exploitation des ressources naturelles de la forêt.
-L’organisation de la population locale autour d’une gestion rationnelle des ressources naturelles.
-La mise en place d’un plan d’action concerté pour la protection des ressources naturelles et le développement durable de la forêt.
-La sensibilisation de la population locale et nationale sur les potentialités naturelles de la forêt et leur rôle socio-économique

Afin de mettre en place cette stratégie, le projet s’est tracé une série d’activités dont les principales consistent à :
-Réaliser une étude participative autour de la définition des services écotouristiques à mettre en place ;
-Mettre en place un service écotouristique de base pour les visiteurs actuels de la forêt : sentiers de randonnées, signalétique, service d’accueil et d’information, cellule d’éducation environnementale.
-Créer un comité local qui définira et mettra en œuvre des actions de plaidoyer permettant de promouvoir l’implication de la population dans l’exploitation des ressources naturelles de la forêt notamment la vente et la transformation locale du liège.
-Réaliser à partir des recherches existantes et de consultations de la population une synthèse vulgarisées sur les différents problèmes de la forêt (notamment le Francolin, les dayas, les carrières…) et les solutions à mettre en place. Ce document permettra notamment de mieux faire connaître les problèmes de l’écosystème et d’appuyer la prise de décision des décideurs.
-A partir de cette synthèse, définir avec la population et les acteurs concernés un plan d’action à cours, moyen et long terme qui définit les activités à mettre en place pour résoudre les problèmes identifiés.
-Rechercher des financements complémentaires pour appuyer la mise en œuvre des actions prioritaires de ce plan d’action.
-Organiser des campagnes et des ateliers d’informations pour les acteurs locaux et nationaux pour faire connaître les problèmes et les solutions qui permettront de sauvegarder la forêt de Benslimane en particulier et les écosystèmes de forêt en général.

Dimanche 5 Juin 2005
chaouki.med


projet seismes | Projet Badra | projet SIDA avec Fm | Projet Changement Climatique | Projet Drosos | Projets de sections