Connectez-vous
Site de l'Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre au Maroc

SAFI / La culture scientifique par l'homologue : projet itinérant d'un grand club scientifique 2007



SAFI / La culture scientifique par l'homologue : projet itinérant d'un grand club scientifique 2007
L’Association des Enseignants en Sciences de la Vie et de la Terre de la ville de Safi (AESVT-Safi) a choisi d’approfondir son projet d’éducation environnementale et sanitaire sur la qualité de l’air par la création d’un club scientifique itinérant.


L’association qui anime déjà 7 clubs environnementaux et 4 clubs de santé en zone urbaine s’adresse maintenant aux jeunes des zones rurales touchés, eux aussi, par la pollution atmosphérique des usines (traitement des phosphates, cimenterie…).


SAFI / La culture scientifique par l'homologue : projet itinérant d'un grand club scientifique 2007
L’apprentissage par l’homologue
L’AESVT-Safi a ainsi trouvé intéressant de mobiliser le club scientifique déjà initié et formé pour transmettre son savoir et ses compétences scientifiques à de nouveaux ateliers.
L’opportunité s’offre également de faire se rencontrer jeunes des villes et jeunes des villages.


Un projet itinérant
Le projet a ciblé 10 villages de la région de Safi. Une équipe constituée de 10 personnes (les jeunes d’anciens clubs et les animateurs de l’AESVT) ont rendu visite aux clubs des villages (de 15 à 40 jeunes
et le personnel des écoles) pour une initiation à la démarche scientifique :
- présentation des notions sur la qualité de l’air et la bioindication
- présentation du matériel scientifique : loupes, microscopes, produits chimiques, matériel multimédia
- organisation de sortie de terrain pour cartographier les villages et apprendre à identifier, et récolter lichens et plantes sensibles à la pollution atmosphérique
- encadrement des recherches documentaires
- analyse des résultats et valorisation des activités des clubs.

Et rien de tel que d’organiser un goûter pour créer la convivialité.

Un meeting sera organisé au terme du projet, invitant l’ensemble des clubs ainsi que les autorités,
les éducateurs et la presse. Au programme : exposés scientifiques et présentation des résultats.

L’impact du projet pour la société civile
L’AESVT-Safi milite pour l’amélioration des conditions sanitaires et environnementales de la province : diffusion des connaissances, définition d’un périmètre adéquat autour des usines, mise à disposition
d’une cartographie de la région en fonction de la qualité de l’air, limitation de l’exode rural par la valorisation des zones environnementales saines.
Afin de pérenniser sa campagne d’éducation à l’environnement, l’association encourage à la création
de clubs d’environnement scolaires et aux échanges d’informations entre clubs travaillant sur le même thème.

M.Silmi