Connectez-vous
Site de l'Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre au Maroc

sixieme atelier annuel du Réseau Climat et Développement ( R C&D)

Le Réseau Climat et Développement a organisé à Grand- Popo au Benin du 23 au 28 Avril 2012, un atelier sous le thème «  En route vers Rio+20 : comment s'assurer que l'économie verte contribue aux communautés locales et vulnérables au changement climatique «  ?
L’AESVT Maroc fait partie des ONG actives au sein de ce réseau et il est représenté au sein de cette plate forme par Saïd CHAKRI



sixieme atelier annuel du Réseau Climat et Développement ( R C&D)
R C&D ?

Le Réseau Climat & Développement réunit 65 ONG francophones et principalement africaines qui travaillent, sur le terrain et dans les instances internationale, pour  influencer, développer et renforcer les politiques en matière de lutte contre et d’adaptation au  changement climatique. Ce faisant, elles œuvrent pour un autre modèle de développement qui intègre effectivement et efficacement la contrainte climatique et énergétique. Il s’agit d’utiliser la  conférence de Rio+20 comme point de départ d’une réflexion sur la suite des Objectifs du Millénaire pour le Développement qui se terminent fin 2015.

sixieme atelier annuel du Réseau Climat et Développement ( R C&D)
Objectifs de l’atelier ?

C’est dans cet objectif que le Réseau Climat & Développement a consacré son atelier de 2012 à construire et proposer sa vision d’un développement durable, sobre en carbone et résilient aux impacts du changement climatique, équitable et accessible à tous.
Cette vision s’appuiera sur les bonnes pratiques issues des projets des membres du Réseau et de ses partenaires, mais également sur l’expertise et les réflexions menées par la société civile africaine sur les grands enjeux et intérêts économiques et politiques qui se cachent derrière l’agenda de Rio+20, notamment l’économie verte.
Cet atelier a permis aux 44 participants de construire ensemble cette vision avec un focus sur deux questions qui touchent directement le quotidien des communautés locales africaines et qui appellent à de vraies réformes économiques, environnementales et : l’agriculture et l’accès à l’énergie. En outre, pour éviter que cette vision reste dans les tiroirs ou en marge des débats, il s’agit de former les membres du RC&D aux techniques de plaidoyer  politique et médiatique,  et d’encourager  les ONG nationales à interpeller et mobiliser leurs décideurs sur les réformes nécessaires.

Déroulé de l’atelier ?
La première journée de l’atelier  s’est consacrée à un décryptage des conclusions et discussions du sommet de Durban fin 2011 sur le changement climatique ; mais également à un cadrage sur les enjeux de Rio+20, le calendrier et le processus politique.
Les 2ème  et 3ème   journées les participants se sont répartis en deux groupes en fonction de leur expertise et leur sensibilité.
·    Le premier groupe s’est concentré sur le décryptage des grandes questions qui sous-tendent et noyautent le débat sur l’agriculture
·    Le deuxième groupe s’est concentré sur le décryptage des grandes questions qui sous-tendent le débat sur l’énergie : comment concilier l’objectif d’accès à énergie pour tous avec la raréfaction des ressources énergétiques ? Comment envisager une transition énergétique et avec quels financements ?
·    La 3ème  journée s’est consacrée aux projets et  bonnes pratiques en matière d’accès à l’énergie propre et d’efficacité énergétique.

A la fin de ces deux journées, les deux groupes ont identifié des recommandations politiques  fortes ainsi que des propositions concrètes pour assurer l’accès à une économie durable, équitable, et résiliente pour les communautés locales africaines.

·    La 4ème journée a permis de former les participants, sur la base des messages identifiés les jours 2 et 3, au plaidoyer politique et médiatique. Il s’agira dans un premier temps de comprendre les enjeux et l’impact d’un plaidoyer efficace, avant d’évoquer les différents outils à notre disposition et de s’entraîner sous forme d’exercices pratiques. A l’issue de la journée, les participants devront s’engager  - à la mesure de leurs moyens  - sur des actions de plaidoyer auprès de leurs décideurs nationaux et locaux.
·    La 5ème journée était l’occasion de visiter un projet climat dans la région de Grand Popo, et de clôturer l’atelier avec une longue to-do liste à la clé !

A l’issue de l’atelier, les participants se sont repartis avec une liste de messages clairs à partager avec  leurs partenaires et pour mobiliser leurs décideurs. Ils auront contribué à préparer la base de la déclaration Rio+20 du Réseau Climat & Développement et des 5 fiches thématiques qui seront rédigées à partir des conclusions de l’atelier
Jeudi 3 Mai 2012

Grands évenements | Rencontres nationales